AccueilFAQPortailGalerieRechercherS'enregistrerConnexion
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
3.02 Peines d'amour gagnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Auteur
MessageSujet: 3.02 Peines d'amour gagnées Mer 11 Fév - 19:41



Une très jolie jeune femme, Lilith, écoute à sa fenêtre un jeune homme
lui faire la sérénade. Une fois terminée, elle le laisse enter chez
elle mais le musicien est effrayé par l'apparence lugubre des lieux.
Lilith le calme en lui donnant un baiser: ce dernier révèle son vrai
visage, celui d'une sorcière. Elle présente son prétendant à ses deux
mères, Doomfinger et Bloodtide. Et toutes trois dévorent le pauvre
jeune homme.


Pendant ce temps, le Docteur prouve à Martha sa
maestria du temps en l'emmenant dans le Londres de 1599. Martha est
émerveillée mais un peu anxieuse à l'idée de changer le futur de
l'humanité... et d'être prise pour une esclave. Une fois rassurée,
l'étudiante est entraînée par le Docteur vers le théâtre du Globe où
William Shakespeare donne une représentation de sa pièce "Love Labour
Lost".


Parée de ses plus beaux atours, Lilith est dans une
loge et assiste à la pièce de théâtre, elle aussi. Alors que le public,
sous l'impulsion de Martha, réclame l'auteur, ce dernier apparaît sur
la scène. Tous se demandent quand ils pourront voir la suite, "Love
Labour Won"... et Shakespeare, manipulé par la sorcière leur dit:
"demain soir". Ce qui laissent Martha et le Docteur perplexes... "Love
Labour Won" n'existe pas...


Intrigués, les deux voyageurs du
temps se rendent chez William Shakespeare et celui-ci est sur le point
de les mettre à la porte lorsqu'il remarque Martha. Il est impressionné
par sa beauté mais étonné par rapport à ses vêtements. Le Docteur
prétend qu'elle vient de Freedonia et se présente comme Sir Docteur du
Tardis (rappelez vous, la reine Victoria l'avait adoubé sous ce nom
dans "Un Loup garou royal", saison 2) en montrant à l'auteur son papier
psychique... Mais Shakespeare n'est pas dupe. Le papier est blanc. Cee
qui est une preuve de son génie pour le Docteur.


Un Mr
Lynley réclame à William Shakespeare le texte de "Love labour won",
mais l'écrivain ne l'ayant pas encore écrit, ne peut le lui fournir.
Lynley enrage et promet que cette pièce ne sera jamais jouée. Lilith,
servante chez Shakespeare, a assisté à la scène. Elle vole habillement
une mèche de ses cheveux et, demandant l'aide de ses mères, elle
ensorcelle Lynley, noie une poupée le représentant dans un sceau d'eau
avant de transpercer son cœur à l'aide d'une épingle.


Alors
que Martha se plaint du manque de mystère ce cette affaire , un cri
déchire la nuit. Tous se ruent à l'extérieur où le corps inerte de
Lynley est étendu. Le Docteur et Martha tentent de le ranimer, mais il
est trop tard, il est mort. Le seigneur du temps donne une explication
scientifique à cette mort, à fin de ne pas créer la panique... mais
lui-même est convaincu qu'il s'agit de sorcellerie.


Martha
et le Docteur partagent le même lit pour la nuit et la jeune fille
s'amuse de la situation... mais de son coté, le Docteur est préoccupé
par cette soit disant sorcellerie. Rose lui manque. Elle trouverait les
mots justes, elle... Ce qui vexe Martha

Pendant ce temps,
Lilith ensorcelle Shakespeare, lui faisant écrire les dernières
répliques de sa pièce sous son influence. Malheureusement, la
propriétaire la surprend.... Et elle la fait mourir de peur. Le Docteur
et Martha accourent ... pour découvrir le corps... alors que
l'étudiante en médecine aperçoit une sorcière par la fenêtre.


Le
lendemain matin, le Docteur, Martha et Shakespeare se rendent au Globe
où le seigneur du temps demande à l'auteur pourquoi le théâtre a 14
côtés. Shakespeare dit que c'était une idée de l'architecte, Peter
Streete, mais ce dernier est devenu fou... parlant de sorcières. Le
trio visite donc l'infortuné Peter à Bedlam... et la vue de l'asile
révolte Martha. Elle reproche à Shakespeare d'avoir fait enfermer son
ami dans un endroit pareil. Mais l'auteur lui répond que parfois la
peur de cet endroit peut vous remet les idées en place... comme cela a
été son cas à la mort de son fils unique. Le Docteur aide l'architecte
à se libérer de sa catatonie et lui demande qui sont véritablement ces
sorcières... Il a le temps de leur révéler le nom d'une rue: All
Hallows Street avant que l'une d'elle n'apparaisse, et que d'un seul
geste, tue Peter.


La sorcière menace Shakespeare, le Docteur
et Martha et cette dernière commence à paniquer, voulant à tout prix
quitter cet endroit ... Mais le Docteur garde son calme... le chiffre
14... et le pouvoir des mots! Le seigneur du temps prononce le nom
"Carrionite" et la sorcière disparaît.


De retour chez
Shakespeare, le Docteur déduit que les Carrionites ont l'intention de
se servir de "Love Labour won" comme d'une arme à fin de libérer leur
espèce d'un emprisonnement éternel. Le seigneur du temps confie à
l'auteur la tâche d'arrêter la pièce alors que lui et Martha vont
rendre visite aux sorcière à All Hallows Street.


Shakespeare
se précipite sur scène, tentant d'arrêter la pièce, mais l'une des deux
sorcières qui assistent à la représentation lui jette un sort et il
tombé inanimé. La pièce continue...


A All Hallows Street,
Lilith attend le Docteur et Martha. Cette dernière tente de vaincre la
carrionite en la nommant, mais elle échoue... le pouvoir d'un nom ne
marche qu'une fois. Lilith en fait la démonstration en nommant Martha
Jones... mais la jeune femme, en dehors de son temps, tombe seulement
endormie dans les bras du Docteur.


La sorcière est étonnée
que le Docteur n'aie pas de nom... mais elle trouve celui de Rose.
Contrairement aux intentions de la sorcière, le Docteur n'est pas
vaincu par ce nom, il lui donne l'envie de se battre. Lilith joue les
séductrices et vole une mèche de cheveux au Docteur. S'envolant par la
fenêtre et lui échappant donc, elle sort de sa poche une marionnette à
laquelle elle transperce le cœur. Le Docteur s'effondre... soit disant
mort.


Lilith ignore bien sûr que le Docteur a deux cœurs...
ce que Martha, elle, par contre, sait. L'étudiante en médecine réussit
à faire redémarrer son cœur gauche et tous deux se mettent en route
pour le Globe.


Les acteurs ont malheureusement déjà prononcé
les dernières lignes de la pièces et un portail s'est ouvert, libérant
les Carrionites. Le Docteur dit à Shakespeare qu'il est le seul à
pouvoir trouver les mots justes pour fermer le portail et renvoyer les
carrionites dans leur prison. Improvisant, William Shakespeare trouve
en effet la formule correcte... mais reste bloqué sur le dernier...
donné par Martha, fan de Harry Portter: "Expelliarmus!" Les carrionites
sont emportées.... Et avec elle, le chef d'œuvre perdu de Shakespeare,
"Love Labour won".


Le lendemain, au Globe, Shakespeare
flirte avec Martha mais celle-ci repousse ses avances parce qu'il a
mauvaise haleine (et ils voudraient nous faire aimer cette fille? Je
veux dire, c'est SHAKESPEARE tout de même!). L'auteur ne lui en tient
pas rigueur, composant un sonnet en l'honneur de sa dame sombre ("The
dark lady"). Mais il est interrompu par l'arrivée de la reine Elizabeth
Ier. Celle-ci reconnaît en la personne du Docteur son ennemi juré.


Le seigneur du temps et sa compagne fuient les gardes et se réfugient dans le Tardis juste à temps.
avatar
Rose
Rédacteur



Age : 31 Date d'inscription : 08/01/2009 Nombre de messages : 111 Localisation : trop loin de celui que j'aime

Voir le profil de l'utilisateur http://histoir2dst1.no-ip.org/
Revenir en haut Aller en bas
3.02 Peines d'amour gagnées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 

ENCYCLOPEDIE DE VOS SERIES

 :: 

Doctor Who

 :: 

Les saisons

 :: 

Saison 3

 :: 

Résumés

-